Paques

Pâques

 

Le lundi 17 avril 2017, je suis sorti à pieds de chez moi vers 13 h pour aller à l’Intermarché local. Une petite promenade pour dégourdir les jambes et me faire rembourser les cartouches d’en­cre soi-disant compatibles avec mon imprimante et qui n’avaient heu, aucune affinité avec ma Canon. Sept contacts en carrés de cuivre au lieu de 5 sur les Canon d’origine, les lumières rouges ne s’allumaient pas de contentement à leur contact, mon imprimante refusait de les reconnaître, même amicalement. Boon, je voulais récupérer mes 19,50 Euros. Il est vrai que c’était bon marché par rapport aux 55,23, en promo chez Plein Ciel ; mais chez eux, ça marche.

 Quand j’arrive en face d’Aldi, je vois le portail d’entrée abaissé. Étonné, je me dis :

- Tiens, une fermeture pour inventaire en cette saison ? Qu’est-ce qu’il y a marqué sur le portail ? Rien ? Aucun papier ? Sont gonflés de pas dire pourquoi ils ferment !

 Puis j’arrive devant l’Intermarché. Parking presque vide. Portail baissé lui aussi. Et là, flash ! Mais c’est bien sûr parce qu’on est lundi de pâââques ! Pff, je l’avais oubliée, cette fête d’assassins.

Eh oui, la première pâques instaurée par le tueur de masse Moïse, un type complètement taré qui a assassiné sa sœur Marie, son frère Aaron, les trois mille qui adoraient le veau d’or, engagé des guer­res qui ont massacré tous les peuples de l’ancienne Palestine qu’à l’époque on appelait Canaan, et... dont Rome a osé faire un saint  !!!

C’est lui qui avait instauré ce rite pour fêter les 48 assassinats perpétrés au palais du Pharaon et dans ses environs, la nuit qui a précédé l’exode. Et 3200 ans après, il y a encore des gens pour fêter ça !!! Sont tombés bien bas dans les bras de dame Ignorance !!!

 Cependant, aujourd’hui c’est surtout un jour de congés au printemps. C’est toujours bon à prendre, surtout que cette année il fait beau.